+33 (0) 3 20 74 03 24

Le déploiement d’une solution analytics est un pré requis dès lors que vous posséder un site, qu’il soit vitrine ou commercial. Je pars du postulat de base qu’il s’agit de Google Analytics. Toutefois, outre indications vraiment spécifiques, cet article s’applique à toutes les solutions.

De l’expression de Besoin aux tableaux de bord finaux, il y a plusieurs étapes à respecter afin de s’assurer de la qualité des données collectées, puisqu’en résultent vos analyses et vos prises de décisions.

 

La recette, étape incontournable

Qui dit implémentation de Google Analytics, dit édition d’un plan de marquage. Ce document, après avoir été votre expression de besoin auprès de votre DSI, devient votre référentiel, et se mue en cahier de recette.

Pour ma part, j’effectue mes recettes sous Chrome, avec la console développeurs, qui permet de vérifier le bon appel des librairies javascript  :

recette-analytics

En parallèle, je vous invite à consulter le rapport Analyse en temps Réel de Google Analytics, qui vous permettra de suivre à quelques secondes prêts votre parcours de navigation et d’identifier au besoin d’éventuels problèmes. De la même manière, vous pouvez vérifier la bonne implémentations de vos events de clics.

Google met également à disposition un addon, Google Tag Assistant, qui permet de vérifier la bonne implémentation ou non, des tags sur les différentes pages.

tag-analytics

Tableaux de bord, rapports  et alertes

En fonction de votre expression de besoin initiale et l’activité de votre site, je vous conseille d’isoler une dizaine de KPI, qui vous permettront de monitorer si ce n’est au quotidien, à minima de manière hebdomadaire, votre activité. Et de créer ainsi un tableau de bord automatisé, pour vous et vos équipes.

En fonction de le la saisonnalité, des campagnes en cours ou tout simplement suite à des Mises en Prod, cela vous permettra de vérifier si vos données sont toujours cohérentes ou d’identifier d’éventuelles anomalies.

 

Comparaison Back Office, CRM et Analytics

Il n’est pas conseillé de comparer les données entre deux solutions Analytics car les métriques n’ont pas tout le temps la même définition ( Session vs visites) ou la même méthode de comptage (Visiteurs Uniques).

Il est, par contre, fortement recommandé de comparer vos outils internes avec votre analytics.

Votre CRM vous permettra de vérifier que vos leads , voire création de compte et user id associés, remontent correctement dans votre analytics.

Quant à votre Back Office, il vous permettra de valider la bonne remonté des conversions et des paramètres associés (Référence, montant, produits, moyen de paiement etc…)

 

Cela revêt deux intérêts majeurs :

  • s’assurer d’une collecte fiable et au plus juste;
  • d’attribuer correctement les leads / ventes à vos partenaires à la perf, notamment si vous souhaitez mettre en place des modèles d’attribution.

 

A noter qu’un écart allant jusqu’à 5% entre votre solution d’analytics et votre Back Office est tolérable.

Il est important de maintenir ce monitoring, afin que votre solution Analytics soit perçue , comme l’outil de référence, a minima de vos données ad centric (campagnes d’acquisition et de fidélisation) et site centric (données de navigation on site).

Pour conclure, votre analytics est avant tout un outil d’aide à la décision, qui se doit d’être fiable et pérenne.

 

 

 

[Total : 0   Moyenne : 0/5]