+33 (0) 3 20 74 03 24

LinkedIn est un levier de plus en plus utilisé par les annonceurs afin de toucher une cible BtoB très qualifiée. Mais une fois que vos campagnes sont lancées, comment faire pour bien les optimiser ? Comment analyser vos données ? Découvrez plusieurs astuces pour suivre vos campagnes et les optimiser.

Analysez les données de l’Insight Tag et affiner votre audience

Dans mon dernier article sur LinkedIn Ads, je vous expliquais qu’il fallait installer l’Insight Tags sur votre site. Il vous permet de tracker vos actions de conversions mais également d’analyser les données démographiques de votre site.

analyse données démographiques LinkedIn Ads

En vous rendant sur l’onglet « données démographiques du site web », vous pourrez récolter des informations précieuses afin d’orienter les stratégies de ciblage de vos campagnes. Néanmoins, il faut que la pixel Insight Tags ait récolé suffisamment de datas.

Grâce aux audiences LinkedIn que vous aurez créé, vous pourrez connaître la part de cette audience sur les pages visitées sur votre site web selon :

  • Leur fonction
  • Leur poste
  • Leur entreprise
  • Leur secteur d’activité
  • Leur ancienneté
  • La taille de l’entreprise
  • La ville
  • La région
  • Le département

Ces informations vous permettront de créer des campagnes spécifiques sur des cibles que vous n’auriez pas détecté au préalable et qui apparaissent en réalité comme intéressées puisqu’elles sont allées sur votre site.

Structurez vos campagnes selon vos cibles pour bien optimiser

Un bon ciblage et une granulation fine des campagnes par audience sont des règles essentielles pour une bonne stratégie LinkedIn. Pour cela, vous devez définir clairement les cibles professionnelles que vous souhaitez toucher selon leur fonction, leurs compétences, le secteur d’activité de leur entreprise etc.. Vous pouvez retrouver les différents critères de ciblage dans mon article consacré à la présentation globale de LinkedIn Ads.

Vous devez ainsi créer autant d’ensemble de publicité que vous avez de cibles différentes. Cette finesse, un peu longue dans la mise en place, vous permettra de pouvoir optimiser efficacement vos campagnes selon vos cibles et leurs profils. Vous pourrez également adapter le contenu de votre publicité selon les spécificités et la sensibilité de votre audience. Par exemple, vous n’adopterez pas le même message entre des fonctions financières et des fonctions marketing.

Pensez à utiliser des utm

Pour rappel, les utm sont des variantes de paramétrage d’url qui permettent de mesurer l’efficacité de vos campagnes payantes mais aussi de toutes vos campagnes marketing comme des newsletters.

Là où Google Ads sait le faire automatiquement, LinkedIn a besoin que vous les renseignez sur vos campagnes. Pour cela, vous pouvez utiliser des outils comme https://ga-dev-tools.appspot.com/campaign-url-builder/

Cela vous permettra d’avoir des informations pertinentes sur vos campagnes en analysant vos sources analytics comme le nombres d’objectifs réalisés, le temps passé, le taux de rebond etc..

Optimisez la performance de vos formats de publicité

Afin de vous assurez la meilleure pertinence sur vos campagnes, vous devez tester l’intégralité des formats proposés par LinkedIn : text ad, une seule image, carrousel, vidéo et In mail. Nous vous conseillons également de tester différents format de textes et de boutons d’actions. Lors de l’optimisation de vos campagnes, vous pourrez ainsi stopper les formats les moins performants selon vos objectifs de conversions, de clics ou de visibilité.

Vous pourrez également tester de nouvelle publicité sur les formats les plus performants.

Travaillez bien vos objectifs de campagne

De la même manière que Facebook Ads, LinkedIn vous permet de définir un objectif sur vos campagnes. Une des optimisations que vous pouvez apporter à vos campagnes est donc de tester de changer d’objectif.

Vous avez le choix entre 3 grands axes de conversions :

  • Notoriété: l’objectif est de vous faire connaître au plus grand nombre. Votre audience n’aura pas forcément d’actions à réaliser. Le but est d’être le plus diffusé possible et vous pourrez ainsi avoir une facturation au CPM (donc pour 1000 impressions de votre publicité).
  • Considération: les objectifs de considération sont divisés en 3 objectifs différents :

Les visites sur votre site : inciter votre cible à cliquer sur un bouton qui renvoie vers votre site.

Engagement : si vous souhaitez que votre cible interagisse avec votre publicité par un j’aime, commentaire ou un partage.

Vue de vidéo : si votre objectif est de diffuser une vidéo au plus grand nombre et ainsi d’avoir un paiement au CPV (coût par vue)

  • Conversion: cet objectif est également divisé en 3 actions distinctes selon le type de conversion que vous recherchez :

Génération de lead : LinkedIn vous permet de créer un formulaire et cet objectif vous permet que votre cible le remplisse un maximum.

Conversion sur le site : cela vous impose d’avoir configurer vos actions de conversion sur l’Insight Tag de LinkedIn et de les avoir implémenté via votre TMS. Dans ce cas, vous pourrez booster vos campagnes sur l’objectif de réalisation de cette conversion comme un appel téléphonique ou un achat.

Candidats : objectif spécifique pour les annonceurs axés sur le recrutement de candidats.

 

Prenez du recul sur la qualité de votre contenu

Afin d’être percutant, le fond de votre contenu est la base mais vous devez également soigner votre mise en forme. Votre message doit être adapté à LinkedIn afin de toucher et interpeller votre cible. Votre contenu doit apporter quelque chose de différenciant auprès de votre cible. Vous ne devez surtout pas mettre en avant un contenu qui a déjà été diffusé par d’autres personnes ! De même, si votre cible clic sur votre publicité, c’est qu’elle lui porte de l’intérêt. Il faut donc ne pas les décevoir et leur apporter rapidement les informations importantes pour les convaincre.

Selon votre cible, vous devez donc adapter votre message afin de ressortir l’information la plus percutante dans votre accroche. Vous devez donc bien segmenter vos campagnes selon votre audience car vous n’adresserez pas le même message à une personne en charge de la communication qu’à un Dirigeant d’entreprise. Bien que ces deux cibles puissent être intéressées par le même contenu, vous devez adapter votre message selon cette différence de fonction, et donc d’intérêt.

Enfin, le format vidéo fonctionne très bien sur LinkedIn. Si vous souhaitez mettre en avant un article, vous pouvez extraire les informations essentielles afin de créer un contenu vidéo qui reçoit souvent beaucoup plus d’interaction que les autres formats.

Pour conclure

Plus vous aurez réalisé une granulation fine de vos campagnes selon vos audiences, et plus vous pourrez optimiser efficacement votre compte LinkedIn Ads. La création des audiences doit-être réalisée dès le lancement de vos campagnes afin de pouvoir créer également des campagnes remarketing ou sur des audiences similaires.

En conclusion, une bonne optimisation de compte LinkedIn Ads vient avant tout de votre rigueur dans le lancement de vos campagnes afin de mettre toutes les chances de votre côté pour repérer rapidement les audiences et formats qui fonctionnent et celles qu’il faudra écarter rapidement. Comme on le dit souvent, l’audience LinkedIn Ads coûte chère mais si vous lui apporter le bon contenu au bon moment, la qualité de votre cible peut vous rapporter gros !